Un étrange virus a envahi la galaxie, annihilant la décence des femmes de la République et de l'Empire -- Forum Hentai interdit aux -18 ans
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Ordre Esotérique de Kelven Dras - Prologue [PV : Arali & Ki'leya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darth Kaleesha
Admin
Admin
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 23/03/2013
Localisation : Entre Korriban et Malachor V

Identification Galactique
Camp: Empire Sith
Classe: Seigneur Sith (Maître Sith)
Orientation sexuelle: Tout et n'importe quoi !

MessageSujet: L'Ordre Esotérique de Kelven Dras - Prologue [PV : Arali & Ki'leya]   Ven 17 Mai 2013, 19:07

Korriban. Là où tout avait commencé. Berceau d'un peuple asservi par les premiers serviteurs du Côté Obscur que les indigènes prirent pour leurs Dieux. Berceau de ceux qui héritèrent de ces deux peuples. Berceau de cette race profondément malsaine qui donna son nom à un Ordre millénaire. Korriban... berceau des Sith... Mais aussi leur tombeau. Une navette cargo de type Dynamic, repeint entièrement en noir et orné de quelques discrets motifs indigos et rouges, se posa au Spatioport de Dreshdae, où tout commence et tout finit. Dans un bruit caractéristique de moteur s'éteignant, les circuits hydrauliques se purgèrent, laissant de grands jets de vapeur s'échapper par endroits du vaisseau, alors que la porte du sas s'ouvrait.

Une silhouette toute de noir vêtue, encapuchonnée dans sa longue bure de brigandine de sorte que même en marchant l'on ne voyait rien de son corps, portant un horrible masque, fait d'un alliage de bronzium et de duracier traité au cortosis, ne laissant rien voir de son visage, pas même ses yeux, dissimulés par une sorte de fin tissu noir, et destiné à effrayer le plus grand nombre, sortit alors de l'Ecorcheur d'Âme (en Basic : le Soulslaher), accompagné par un droïde modèle T6, matricule M9.


-- Reste là, T6. Verrouille le vaisseau et tue quiconque essaiera d'entrée.
-- Kwwooouiiiik kliikik beep beezzz bidi bip (T6 = Ordre reçu + application ordre Maitre)...


L'astromécano T6 s'exécuta donc, alors qu'un technicien s'avançait.

-- Bonjour Excellence... Yargl !

Etranglant cet homme sans contact physique, la silhouette répondit d'un ton particulièrement antipathique.

-- Les moucherons ne m'intéressent aucunement, vermine. Contentez-vous de faire le plein et ne m'adressez plus jamais la parole. Est-ce clair ?
-- Kyaarg... Oui Excellence... Pitié...


Bredouilla l'individu d'une voix étouffée. La silhouette lâcha son emprise mystique et se mit en marche vers un droïde de type Protocolaire sans se préoccuper plus de l'autre homme.

-- Vous désirez Excellence ?
-- Menez moi à l'Académie.
-- A vos ordres, Excellence.


Le speeder-taxi mena la silhouette jusqu'au centre de formation des Sith. Elle eut alors un flash venu de son propre passé.

[Flash]La fillette, chauve, peau très pâle, aux yeux noisettes sourit alors au petit garçon Ithorien qui fut son meilleur ami et qui devint sa première victime.

-- Markeilya ! Pourquoi !?

Demanda-t-il.

-- Parce que je vais devenir une Sith !

Répliqua-t-elle, enfonçant sa vibrolame dans le corps de son ami, riant comme une démente.[/Flash]

Sous le masque, à l'évocation d'un souvenir du passé, un sourire pervers et malsain se dessina.

*Ca fait si longtemps...*

La silhouette se dirigea ensuite vers la salle du Conseil Noir et l'entretien dura de nombreuses heures durant. Pour finir, ce fut l'Empereur lui-même qui ajouta :

-- Ainsi donc, Darth Elkis n'est plus... Cela fait donc de vous un Seigneur Sith à part entière. Vous recevez donc à présent le titre de Darth, Seigneur Chango.
-- Merci, mon Seigneur. Je vous servirai vous et l'Empire, jusqu'à la mort.
-- Je n'en attendais pas moins de l'Apprentie de Darth Elkis. Sa mort est regrettable... Mais vous avez prouvé que vous avez bien plus de valeur encore. Relevez-vous, Seigneur Chango et partez en conquérant.


La silhouette s'exécuta et allait quitter la pièce.

-- Mon Seigneur... J'ai une requête à formuler... J'aimerai prendre un ou deux acolytes et les former.
-- Soit. Nous avons toute une colonie d'esclaves que l'on entraine. Prenez ceux qui vous plairons.


Elle quitta alors la salle, en quête de l'acolyte le plus puissant dans la Force.


Dernière édition par Darth Kaleesha le Lun 20 Mai 2013, 10:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ki'leya
Admin
Admin
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 17/05/2013

Identification Galactique
Camp: Empire
Classe: Apprentie
Orientation sexuelle: Ouverte à tout

MessageSujet: Re: L'Ordre Esotérique de Kelven Dras - Prologue [PV : Arali & Ki'leya]   Ven 17 Mai 2013, 19:59

Pendant qu'un seigneur Sith obtenait son indépendance aux yeux du conseil Noir, Ki'leya elle, s'entrainait dans les contrées sauvages de Korriban, affrontant le soleil et les bêtes du désert rouge. Et pour être tout à fait franc, elle s'ennuyait, mais à un point... A sa place, de nombreux Acolytes auraient déjà rebroussé chemins où seraient morts dévorés. D'un autre coté, la Twi'lek était la première à tenter les esprits des anciens seigneurs aussi loin, sans doute était-elle un peu folle. Les bras croisés sous sa poitrine, sa vibrolame négligemment accrochée dans son dos par une sangle, la belle se contentait d'écouter la Force et de suivre un chemin tortueux jusqu'à la tanière des Tuk'atas.

Peu avant d'entrer, elle avait augmenter la puissance de sa culotte à son maximum, ce qui la faisait bien évidement mouiller tandis qu'elle avançait dans la pénombre, jusqu'à sentir le souffle chaud et régulier d'une femelle. Mais la créature ne sentant en elle qu'une jeune femelle en chaleur et en sueur, elle la laissa passer sans le moindre problème. Confiante et sans peur, Ki'leya alla jusqu'au bout et put s'emparer d'un œuf de Tuk'ata, jouissant à la fois de sa témérité et des godes enfoncés en elle. Cet orgasme lui apporta un afflux de puissance, dont elle se servit pour lancer un éclair de Force sur la femelle, la tuant sur le coup. Avec sa vibrolame, elle sectionna les défenses de la créature, puis fit léviter le tout jusqu'à la sortie.

Dehors, le Surveillant en charge de l'épreuve l'attendait, ainsi que les Acolytes survivants. Certains, comme elle, avait au moins une défense ou un œuf, sans la moindre égratignure, tandis que d'autres, étaient apparemment blessés, les vêtements en lambeaux ou légèrement déchirés. Etant pratiquement nue, la Twi'lek avait au moins l'avantage de ne pas avoir à racheter de tenue. Si voir une élève la poitrine à l'air avait surpris quelques années auparavant, il semblait que c'était la mode chez les femmes de la galaxie depuis quelques années maintenant.

- Impressionnant, comme d'habitude, releva le Surveillant. L'unique cris Tuk'ata que j'ai pu entendre était un cris d'agonie. Comment à tu fait ?

- Je l'ai trompée avec mon odeur, avant de la foudroyer. Rien de bien compliqué.

Les autres Acolytes, tous humains, la regardèrent avec une lueur meurtrière dans les yeux. Bien que ressentant une haine intense envers l'alien, aucun d'eux ne parvenait à prendre le dessus sur elle. Le fait que Ki'leya parle sur un ton neutre plutôt qu'hautain ne faisait que renforcer cette haine. La Twi'lek ne faisait pas la fière, elle s'ennuyais juste.

- Bien que ça saute aux yeux, ton épreuve est réussie, soit certaine que le Conseil Noir en serra informé.

Précautionneusement, les œufs et les cornes furent déposées dans des caisses, elle-même installées dans un transporteur. Puis, le surveillant et les Acolytes quittèrent la falaise aux grottes pour le spatioport de Dreshdae. Le trajet jusqu'à l'académie dura deux longues heures et se fut un soulagement général de la part des élèves lorsqu'ils entrèrent dans la fraîcheur de la pyramide. Beaucoup d'entre eux se rendirent dans leur chambre pour se changer ou à la cantina pour se vanter de leurs exploits ou se moquer des nouveaux morts. Ki'leya au contraire, se rendit dans les prisons et se dirigea vers la seule cellule libre d'accès. A l'intérieur, une Twi'lek bleue de son âge mais physiquement faible, enchaînée au niveau de son collier, se dandinait sur un énorme pieux enfoncé dans son intimité, l'air aux anges. Lorsqu'elle vit son homologue magenta, elle eu un regain d'énergie.

- Je t'ai manquée petite chose ?

- Haaa... Maîtresse... La petite esclave en a tellement envie... S'il vous plaît... Pitié...

- Lèche ici et peut être que je consentirais à te donner du plaisir en retour
, fit-elle en retirant sa culotte godée et en écartant ses lèvres intimes.

Envieuse, l'esclave sexuelle s'empressa de lui obéir et passa avidement sa langue dans l'intimité de l'Acolyte, cherchant à lui fournir autant de plaisir que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Kaleesha
Admin
Admin
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 23/03/2013
Localisation : Entre Korriban et Malachor V

Identification Galactique
Camp: Empire Sith
Classe: Seigneur Sith (Maître Sith)
Orientation sexuelle: Tout et n'importe quoi !

MessageSujet: Re: L'Ordre Esotérique de Kelven Dras - Prologue [PV : Arali & Ki'leya]   Lun 20 Mai 2013, 10:16

Spoiler:
 


La première pierre de l'édifice symbolisant son plan étant posée, la silhouette jubilait sous son masque et n'en laissa rien paraitre. Pas le moindre soubresaut ne trahissait sa joie. Dans la Force, un autre Sith ne sentirai rien d'autre qu'une immense haine transpirer de cette silhouette. C'était là un pouvoir très rare qu'utilisait la Sith, à une époque où cet Ordre de Sensibles Obscurs pouvaient se permettre de vivre au grand jour. Jusqu'à ce que ce que sa vision du futur se réalise. Jusqu'à ce que l'Empire s'effondre à nouveau. Jusqu'à ce qu'un nouveau Sith émerge de l'inconnu et décide de réformer l'Ordre, stipulant que seul deux Seigneurs Sith seront autorisés à vivre en même temps : un Maitre, un Apprenti. La Sith se faisant appeler aujourd'hui Darth Chango avait eu une vision de ce Sith nommé Darth Bane qui ne naitra que plusieurs millénaires plus tard. Pour que les Sith deviennent plus puissants qu'ils ne l'ont jamais été, seuls deux d'entre eux devaient coexister en même temps, afin de renforcer le pouvoir du Côté Obscur. Et c'est précisément le but que poursuivait Darth Chango.

Elle avait rapidement fait le lien avec cette ancienne prophétie Sith : la Sith'ari, l'Elu(e) qui viendrait au monde dans le but de détruire tout les Sith afin de les rendre plus puissants que jamais ! Aussi voulait-elle devenir la Sith'ari, cet Être Suprême qui serait à la fois guide et exterminateur de l'Ordre. Pour se faire, elle avait apprit l'art de tromper les autres utilisateurs de la Force, aussi bien de manière physique, par le biais de déguisements, que de manière spirituelle, grâce à une Jedi Noire du nom de Karha Ren rencontrée sur Kessel, qui lui enseigna le pouvoir Dissimulation du Côté Obscur. Poursuivant toute deux la même quête de pouvoir, elle s'étaient mises en tête de fonder l'Ordre Esotérique de Kelven Dras, un Ordre de Sith et de Jedi Noir illuminés à qui elles promettaient monts et merveilles pour les attirer dans leurs rangs. Cet Ordre ne servirait uniquement qu'à les aider à atteindre leur but ultime : détruire tout les Sith et tout les Jedi. Un accord tacite étaient passée entre elle : une fois les Jedi et les Sith éradiqués, elles tueraient leurs fidèles et se battrons elles-même dans un duel à mort dont seule la survivante mériterait de recevoir le titre de Sith'ari.

Darth Chango explorait l'Académie depuis des heures, ne trouvant là que des Acolytes sans grand intérêt, tous plus faibles les uns que les autres, quand elle finit par ressentir une puissante vergence dans la Force. Elles étaient deux signatures, à baigner dans la Force de manière si fluide... C'était tout à fait ce qui intéressait notre silhouette. Elle se rendit alors à l'endroit d'où émergeaient ces deux puissances. L'une d'elle semblait plus en affinité avec la Force mais ironiquement plus faible dans celle-ci. C'était suffisamment mystérieux pour intriguer une personne aussi curieuse que Darth "Chango"... La Sith arriva alors dans une prison et tomba sur la scène la plus... hum... épicée qu'elle ne s'attendait à voir... Approchant d'une cellule ouverte, elle vit deux magnifiques spécimens Twi'lek en train de forniquer ensembles. Cela excita la Sith.

*Hum ! Ce qu'elles sont chaudes ! Voilà qui me plait bien !*

Sans se faire annoncer, et par pur sadisme, Chango balança une nuée d'Eclairs de Force sur les deux petites Twi'lek en chaleur, juste pour les embêter un peu.

-- Bonjour, ravissantes petites choses...

Dit-elle en rigolant, quelque peu amusée des effets de ses Eclairs sur la Ruusan (la Twi'lek bleue), et sa voix étant caverneuse et métallique dû à son masque.

-- Je recherche une Apprentie digne de ce nom. Si vous pensez avoir ce qu'il faut, rendez-vous dans une heure à Dreshdae, sur le quai 666-B1T3, devant le Souslasher. Ne soyez pas en retard, où je quitterai ce caillou sans vous.

Puis Darth Chango quitta la prison sans mot dire. Elle tenait à les laisser finir ce qu'elle avait commencé. Et accessoirement, profiterait de ce temps libres pour se faire elle-même du bien avec l'un de ses esclaves... Mais il était hors de question de révéler sa peau nue tant qu'elle serait sur Korriban. Cela risquait de la trahir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ki'leya
Admin
Admin
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 17/05/2013

Identification Galactique
Camp: Empire
Classe: Apprentie
Orientation sexuelle: Ouverte à tout

MessageSujet: Re: L'Ordre Esotérique de Kelven Dras - Prologue [PV : Arali & Ki'leya]   Mar 21 Mai 2013, 16:38

Spoiler:
 

Ki'leya se faisait en effet du bien, caressant les lekkus de Arali pendant que cette dernière fourrait avec envie sa langue au font de son vagin humide, gémissant doucement. Cette esclave lubrique était effectivement très douée malgré son jeune âge. L'Acolyte Twi'lek aurait pu s'occuper ainsi un moment, renforçant son pouvoir, si elle n'avait pas reçut quelques éclairs par derrière, lancée par une tierce personne qui trouvait amusant de ne pas s'annoncer. Si les éclairs lui picotèrent désagréablement la peau, ce ne fut pas le cas de la Ruusan, dont l'expression faciale changea aussitôt. Ses yeux se révulsèrent et sa langue pendouilla hors de sa bouche pendant un cris, non pas de douleur, mais de jouissance. D'ailleurs, elle eu rapidement un orgasme.

- Bonjour, ravissantes petites choses...

- Hé ! Elle devait me faire jouir avant de recevoir ça récomp...


En se retournant, Ki'leya vit tout de suite qui l'avait coupée dans son plaisir et sa protestation mourut dans sa gorge, avant de mettre un genou au sol, tête baissée.

- Excellence... Pardonnée-moi, je ne vous avait pas vue...

Arali au contraire, n'en avait rien à faire et frottait sa vulve humide contre le pieux, dans l'espoir de maintenir son excitation à un niveau élevée, léchant sa mouille sur le sol en gémissant agréablement, telle une dépravée en manque.

- Je recherche une Apprentie digne de ce nom. Si vous pensez avoir ce qu'il faut, rendez-vous dans une heure à Dreshdae, sur le quai 666-B1T3, devant le Souslasher. Ne soyez pas en retard, où je quitterai ce caillou sans vous.

L'Acolyte regarda la Sith s'en aller sans ajouter un mot, ni un regard. Tandis qu'elle pensait devoir rester dans l'académie quelques années encore, voilà que lui était offerte l'occasion de quitter cet endroit médiocre dans lequel elle n'apprenait plus rien, pour achever son apprentissage auprès d'un vrai seigneur Sith. Malgré tout, son regard ne pu s'empêcher de dévier sur la petite trainée au sol. La Sith avait bien dit vous, ou avait-elle mal entendue ? Soit elle l'avait vouvoyée – ce qui serait improbable – soit elle avait mentionnée les deux Twi'lek. Hors, Arali était loin d'avoir les aptitudes intellectuelles nécessaires pour apprendre à devenir Sith. La Ruusan n'était destinée à n'être qu'une petite poupée sexuelle. Pourtant, c'était cette même petite poupée qui allait permettre à Ki'leya de rejoindre la Sith sans se faire remarquer. S'approchant de l'esclave, elle la retourna sans ménagement du pied, avant de plaquer celui-ci sur son visage.

- Tu as été une vilaine petite chose tu sais ? Je t'avais dit de me faire jouir avant de recevoir ta récompense, et même une chose aussi simple, tu en es incapable ? Je devrais te punir... d'une privation de sexe.

- Nooon... Maîtresse, pitié... Je... Je peux pas vivre sans sexe... C'est tellement booooon...

- Petite pute sans cervelle, tu ne mérite que d'être abandonnée, mais je vais te laisser une chance de te racheter... Oui... Je vais te traîner à travers l'académie et tu auras interdiction de te toucher. Si tu jouis avant qu'on est atteintes le spatioport, je t'abandonne dans le désert, suis-je bien clair ?

- O... Oui... Maîtresse...

- Parfait.


Préparer la petite esclave pour une sortie en extérieur prit bien cinq bonnes minutes, mais elle fut finalement prête, marchant à quatre pattes derrière l'Acolyte qui avait remise sa culotte noire, tenant la chaîne d'Arali dans sa main droite. Bien entendu, elles étaient loin de passer inaperçues, bien au contraire, mais c'était ce qui allait jouer à leur faveur. Lorsqu'un Surveillant vint à leur rencontre, Ki'leya lui expliqua la situation, comme quoi la petite larve d'esclave avait été désobéissante, ainsi que sa punition. Cela fit bien rire l'homme, qui envoya une décharge d'éclairs sur la Twi'lek bleu, celle-ci ayant bien du mal à se retenir de jouir. Tout le long du trajet jusqu'au spatioport, Arali du subir divers attouchements ou éclairs et faillit avoir un orgasme plus d'une fois. Lorsqu'elles arrivèrent au quais mentionné plus tôt, l'esclave était au bord des larmes et serrais les fesses pour retenir le flot de jus intime qui menaçait de sortir.

- Maîtresse... Arali ne peut plus se retenir... Elle veut jouir...

- Tututu... Nous ne sommes pas encore à destination et il y a encore plein de monstres dans le désert, qui n'attendent qu'à goutter ta chair. Tu jouiras quand tu en recevra l'ordre.


Elles arrivèrent bientôt devant un vaisseau à la peinture noir, agrémenté de quelques motifs rouges et indigo, sans doute le vaisseau de la Sith. Elles se postèrent devant et, tandis que l'esclave se dandinais à quatre pattes, l'Acolyte haussa la voix.

- Excellence ! Comme convenu, je vous amène la petite traînée avec laquelle vous vouliez jouer.

Bien entendu, il n'était nullement question de ça, mais ceci eu pour effet d'éloigner les badauds qui souhaitaient se rincer l'œil, et ne voulaient nullement s'attirer les foudres d'une Sith, au sens propre du terme. Une main sur la hanche et l'autre le long de son corps, tenant la chaine de l'esclave nue et la poitrine toujours à l'air, Ki'leya attendait à présent que le sas de la navette ne s'ouvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Kaleesha
Admin
Admin
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 23/03/2013
Localisation : Entre Korriban et Malachor V

Identification Galactique
Camp: Empire Sith
Classe: Seigneur Sith (Maître Sith)
Orientation sexuelle: Tout et n'importe quoi !

MessageSujet: Re: L'Ordre Esotérique de Kelven Dras - Prologue [PV : Arali & Ki'leya]   Jeu 23 Mai 2013, 02:38

Spoiler:
 


La Sith appelée Darth Chango ne s'était pas formalisée outre mesure du comportement de l'une des deux Twi'lek, et s'en était retournée à Dreshdae. Elle espérait que cette Acolyte viendrait à temps ou elle repartirait sans elle. La Sith haïssait ce monde plus que tout. Même pour une planète baignant dans le Côté Obscur, Korriban avait bien trop de couleur à son gout. Tout ce orange lui donnait presque l'envie de vomir. Elle préférait nettement les planètes aux climats plus sombres et plus malsains, baignant sous les orages permanents comme pouvaient l'être Dromund Kaas ou encore la lune de Dxun. C'était d'ailleurs cette dernière qui avait été choisie pour être le berceau de l'Ordre Esotérique de Kelven Dras. C'est là qu'elle avait décidée d'achever la formation de son Apprentie. Restait à savoir si celle-ci se montrerai digne de recevoir son enseignement... Une fois à bord du vaisseau, la Sith se mit à méditer pour surveiller dans les flots de la Force l'arrivée de sa nouvelle Apprentie. Et bien qu'elle avait une furieuse envie de s'envoyer en l'air, là, tout de suite, excitée par le comportement de ces deux petites salopes de Twi'leks, la Sith n'en fit rien. A travers les remous et les échos de la Force, la Sith pu capter quelques bribes de paroles prononcées par celles qui l'intéressait...


[Echo de la Force]-- Maîtresse... Arali ne peut plus se retenir... Elle veut jouir...
-- Tututu... Nous ne sommes pas encore à destination et il y a encore plein de monstres dans le désert, qui n'attendent qu'à goutter ta chair. Tu jouiras quand tu en recevra l'ordre.[/Echo]
*Parfait ! Tout se déroule comme prévu ! Les dresser l'une contre l'autre sera bien plus amusant que prévu !*


Elle sentit alors les deux petites chiennes approcher, ce qui la fit sourire. Elle se releva alors et se dirigea vers la passerelle de débarquement qu'elle ouvrit, prenant soin de rester dans l'ombre.

-- Excellence ! Comme convenu, je vous amène la petite traînée avec laquelle vous vouliez jouer.

La réflexion l'amusa quelque peu. Pas trop mal comme prétexte pour déserter l'Académie Sith sans rien dire de plus à personne.

-- Parfait. Montez tout de suite à bord. Je hais ce caillou stérile.

Une fois les miss à l'intérieur du Soulslasher et ses portes fermées, la Sith ordonna à l'un de ses sbires, un Sith "sang pur", totalement corrompu par le Côté Obscur et tenant plus du "zombie" que l'être doué de conscience (la Sith l'avait totalement brisé psychologique pour en faire l'esclave le plus servile qui soit, sa plus grande réussite) dans la langue de cette noble race, de se rendre sur Dxun. C'est alors que son holocommunicateur se mit à sonner. C'était vraiment le moment le plus inopportun pour 'lui' d'appeler la Sith...

-- Une urgence... Mettez-vous à l'aise, mesdemoiselles... Je dois vous laisser un instant...

Chango s'isola alors un moment. C'est alors qu'un être absolument hideux, selon la majorité des critères Humains et Proches-Humains, entra la pièce principale du vaisseau. Il s'exprima dans une langue inconnue mais relativement proche du Kon'mese, langue des Kon'me. En fait, il s'agissait en réalité de Dashadi, la langue des Dashades.

[Langue (a priori inconnue des Twi'leks)]-- De nouvelles esclaves ? Peut-être que mon Maître me laissera jouer avec...[/Langue...]


L'être en question était très grand et très baraqué. De plus, la couleur de sa peau et ses tatouages tribaux Sith noirs n'aidaient pas non plus à mettre en confiance... Le Dashade s'approcha alors de la Twi'lek rose et l'agrippa par le menton entre son index et son pouce, afin de l'intimider.

[Langue]-- Si vous n'êtes pas à la hauteur des attentes de mon Maître, je me ferais une joie de broyer tout les os un à un, petite Acolyte.[/langue]
-- Il suffit !


La Sith était de retour.

-- Allons, mon ami... Je connais votre soif de sang et vous pourrez très bientôt l'étancher. Mais inutile de briser cette chose pour le moment... Laissez-donc là faire ses preuves.

La Sith s'était à présent changée : nouvelle tenue, et nouveau masque.


-- Mesdemoiselles... Je vais vous montrer vos quartiers où vous aurez tout le loisir de vous mettre à l'aise. Notre voyage sera long.

Plusieurs heures s'écoulèrent durant le voyage. Darth Chango s'était alors présentée sous le nom de Darth Kaleesha et qu'elle usait de diverses fausses identités afin de tromper l'Empire. Elle avait avouée à sa nouvelle Apprentie qu'elle convoitait le siège de l'Empereur et qu'elle avait en tête une nouvelle Réforme de l'Ordre Sith qui ne serait jamais acceptée tant que le Conseil Noir et l'Empereur existerait. Elle lui expliqua alors, durant le voyage, qu'elles devraient se cacher sur Dxun, petite planète faisant office de lune pour Ondéron, là où trônait les vestiges du tombeau de Freedon Nadd, célèbre Seigneur Noir des Sith, tombé depuis des siècles dans l'oubli.

-- Voyez vous, Apprentie, je ne suis pas une Sith conservatrice. Si l'Empire tire trop sur la corde, celle-ci finira par céder. Et si la Guerre Froide s'achève, je sais que l'Ordre ne s'en relèvera pas. C'est pourquoi j'ai décidé qu'il était temps de réformer les Sith. Mais je ne suis pas encore assez forte pour renverser l'Empereur. C'est pourquoi je forme des Jedi Noirs dans le plus grand secret afin d'accroître la puissance du Côté Obscur. Lorsque notre armée sera assez forte, nous attaquerons et détruirons les Jedi. Lorsque cela sera fait, nous pourrons nous retourner contre l'Empire pour prendre sa place. Je ferai de vous la Sith la plus puissante que la Galaxie n'a jamais connue ! Je ferai de vous une Sorcière Sith, mais bien plus encore !

Peu après avoir fini sa phrase, le vaisseau se posa sur Dxun, près du tombeau de Nadd. C'était une nouvelle vie qui commençait pour les deux petites Twi'leks.

[HRP 2 : Pour la langue de Khem Val, je te laisse décider si tu ne la comprend pas ou si la Force te permet de l'assimiler presque instinctivement Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Ordre Esotérique de Kelven Dras - Prologue [PV : Arali & Ki'leya]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ordre Esotérique de Kelven Dras - Prologue [PV : Arali & Ki'leya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Ordre des Hospitaliers
» Charte de l'Ordre du Mérite
» [Ordre de Mérite] Poitou
» L'Ordre des libérateurs Pacifistes
» [Résolu]générique de fin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SW X : L'invasion des indécentes :: Mondes de l'Empire :: Korriban :: Académie Sith-
Sauter vers: