Un étrange virus a envahi la galaxie, annihilant la décence des femmes de la République et de l'Empire -- Forum Hentai interdit aux -18 ans
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Grande Guerre Galactique et la Guerre Froide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mako Nalamya
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 28/01/2013
Localisation : Dans un harem de Malavus IV

Identification Galactique
Camp: Neutre
Classe: Esclave
Orientation sexuelle: Indiférente

MessageSujet: La Grande Guerre Galactique et la Guerre Froide   Jeu 21 Mar 2013, 11:04

La Grande Guerre Galactique et la Guerre Froide

Origine :

Après la défaite de l'Empire Sith lors de la Grande Guerre de l'Hyperespace, la République décida de détruire définitivement leur ennemi vaincu : le Chancelier Suprême a ordonné à l'armée de la République d'exterminer tous les vestiges des Sith sur Korriban. Mais un Seigneur Sith et un groupe de survivants s'échappent et fuient vers les Régions Inconnues. Après plusieurs années d'errance, ils s'installent sur une nouvelle planète, Dromund Kaas, où ils refondent l'Empire : le Seigneur Sith prend le titre d'Empereur, et recrée l'Ordre Sith. Grâce à la puissance du côté obscur, l'Empereur s'est maintenu en vie pendant plus de mille ans après la Grande Guerre de l'Hyperespace, promettant de prendre sa revanche sur la République et les Jedi.
La République, quant à elle, a connue un certain nombre de guerres au cours des années qui ont suivit la chute de l'Empire Sith. Après la guerre, un Jedi, Exar Kun, fonde un nouvel Empire Sith en s'alliant avec les Mandaloriens et attaqua la République. Un groupe de Jedi, mené par Revan, bientôt rejoint les forces de la République, se lancèrent dans la guerre contre les Mandaloriens malgré le refus du Conseil Jedi d'intervenir. Au cours de la guerre, Revan se rend dans l'ancienne académie Sith sur Malachor V, où la bataille finale de la Guerre mandalorienne aura lieu plus tard. Pendant son séjour là-bas, il apprend l'existence du véritable Ordre Sith dans des régions inconnues. Basculant du côté obscur, il part à la conquête de la galaxie entraînant la Guerre civile des Jedi.
Durant ces années l'Empire Sith continua ses préparatifs de guerre. Et maintenant des agents impériaux avaient commencé à travailler en secret, organisant des alliances à l'intérieur et à l'extérieur de l'espace de la République.
Les agents impériaux réussirent à obtenir une alliance avec les Chiss, ainsi que l'installation de gouvernements fantoches dans des systèmes de la République de la Bordure Extérieure. Sans qu'un coup de feu avait été tiré, l'Empire avait déjà secrètement conquis Belkadan, Ruuria, et les systèmes de Sernpidal du secteur Dalonbian. Ceux-ci constitueront des atouts essentiels pour l'Empire dans les premiers jours de la guerre.
À la veille de la guerre, la flotte impériale se déploie dans des endroits étapes clés juste à l'extérieur de l'espace de la République, et en l'an 3681 av. BY, l'Empereur Sith ordonna l'invasion de la République.

L'offensive impériale :

En -3681, la flotte impériale attaqua les systèmes du bras du Tingel ainsi que le secteur Aparo. Le sénat, pris par surprise, envoya une mission diplomatique, dont le but était de déterminer qui était ces envahisseurs. L'Empereur ordonna de laisser les diplomates transmettre les images de l'armada impériale avant de les éliminer. En réponse à cette menace, la République a immédiatement envoyé une flotte dans une des zone assiégées du bras du Tingel. En arrivant à proximité de Belkidan, Ruuria et Sernpidal, les gouvernements de ces systèmes firent officiellement allégeance à l'Empire. Pris au piège et encerclée par les impériaux et par ses anciens alliés, la première flotte de la République fut mise en déroute et en majeure partie détruite. Alors que les troupes de la République de dirigeait vers le Tingel, une petite flotte impériale menée par Vindican et son apprenti Malgus s'empara de Korriban, la planète d'origine des Sith. Le Seigneur Sith mourut ainsi que le Jedi chargé de défendre la planète. Satele Shan, encore padawan, reussit à s'enfuir du système.
Avec la capture du bras du Tingel et la déroute des forces de la République, l'Empire Sith dirigea son offentive vers une nouvelle cible : le secteur Sluis. Sluis Van était une importante installation orbitale de fabrication de vaisseaux stellaires, une installation vitale pour la République. Alors que le reste de la flotte républicaine était encore dispersée, les forces impériales se sont rapidement déployées sur Sluis Van, sans défense, détruisant le chantiers naval et la station. Les Jedi prirent l'initiative de défendre Minos Cluster, créant un premier coup d'arrêt à l'offensive impériale. La République contre-attaqua dans le secteur Seswenna alors que l'Empire assiégeait Minos en bloquant la route commerciale Rimma et en empêchant le ravitaillement. Une seconde contre-offensive permit de briser le blocus.
Trois ans après la guerre, en -3678. La République lança sa première offensive sur Kressh, une diversion pour s'emparer de Korriban. Les Sith, au courant de l'opération, résistèrent. La première offensive républicaine s'est rapidement transformée en déroute, puis en défaite écrasante.

Stabilisation du conflit :

Dix ans après avoir commencé la conquête de la Bordure Extérieure, et après la capture du secteur Seswenna, l'avancée impériale atteint la bordure médiane et la planète Bothawui. Cependant, pour la première fois depuis que la guerre avait débuté, la République s'était bien préparée à sa défense . L'Amiral Greik avait prévu l'attaque, et réunit toute la flotte républicaine sur Bothawui. Les assaillants impériaux furent surpris puis vaincus lors de la première bataille de Bothawui, la première victoire significative sur l'Empire.
Suite à sa défaite humiliante, l'Empire envoya une force beaucoup plus importante vers Bothawui. Les défenseurs de la République, largement inferieurs en nombre, et dirigé par le Maître Jedi Allusis Belth, réussirent à tenir tête à 50 000 impériaux. Le sacrifice de Belth et de ses soldats, brisa l'élan offensif de l'Empire.
Dans les années qui suivirent, d'autres batailles eurent lieu, dont la bataille de Rhen Var et la bataille d'Aldérande dirigées respectivement par Dark Mekhins et Dark Malgus. Dans les deux cas, Satele Shan permit à la République de remporter la victoire. Malgus, blessé parvient à s'échapper d'Aldérande.
Constatant que le conflit s'enlisait, l'empereur fit appel aux Mandaloriens. En élevant un nouveau chef, Mandalore, les impériaux l'aidèrent à fédérer tous les clans mandaloriens contre la République. En -3661, la flotte mandalorienne bloqua la voie Hydian, la route commerciale qui alimentait directement Coruscant.
La capitale et tous les mondes du Noyau se trouvant privés de matières premières, les Jedi tentèrent le plus rapidement possible de briser le blocus, mais sans succès. Alors que des émeutes commençaient à éclater et que la reddition était envisagée, les services secrets de la République demandèrent l'aide de contrebandiers dirigés par Hylo Visz. Elle réunit dans la bordures extérieurs des cargos légers, remplient de vivres et forçat le blocus et prenant les mandaloriens à revers. Sur l'autre front un flotte républicaine attaqua le blocus, qui fut brisé.
Quelque temps plus tard, Dark Venemal et Dark Malgus attaquèrent Ord Radama. Malgré la prise de la capitale planétaire, les Sith ne purent la garder. Venemal fut tué, et les impériaux se retirèrent.
A la suite de ces deux victoires importantes, la République attaqua en plein cœur le monde impérial. L'armée attaqua Ziost et Korriban dans le but de pouvoir ensuite prendre d'assaut Dromund Kaas. Mais Dark Malgus empêcha la République et s'emparer de Korriban et la flotte dû se retirer.

Reprise de l'offensive impériale :

Après Ziost, l'Empire pû une fois de plus reprendre l'offensive. Malgus fut envoyé à Serenno, qui approvisionnait les mondes du Noyau. Le Maître Jedi Ven Zallow et son contingent s'étaient établis là-bas. Les impériaux purent prendre le secteur mais Zallow réussit à sauver sa flotte.
Quelques mois plus tard, l'Empereur ordonna à Malgus de récupérer Ord Radama et de se venger de la précédente défaite impériale. La bataille dura des mois et fut une des plus sanglante, mais Ord Radama tomba.
L'avance militaire de l'Empire Sith vers le Noyau semblait une nouvelle fois arrêtée, alors que la guerre entrait dans sa troisième décennie. Sept ans après la défaite des Mandaloriens à la Voie Hydian, le Conseil Noir surpris la République en offrant la possibilité de négocier un traité de paix. Alors que les négociations avaient débuté à Aldérande, une flotte impériale envahit et saccagea Coruscant. Une équipe de guerriers Sith dirigée par Dark Malgus attaqua le Temple Jedi et massacra tous ses occupant, pendant que la flotte dirigée par Dark Angral, bombarda et envahit la planète. Prenant d'assaut le Sénat, Dark Angral exécuta le chancelier Suprême Berooken dans son bureau.
Face aux événements et à la prise en otage de Coruscant, les diplomates de la République sur Aldérande ont été forcés d'accepter le Traité de Coruscant. Le traité exigeait que toutes les forces Jedi et de la République devaient se retirer dans l'espace de la République, que la République reconnaissait l'Empire comme dirigeant légitime de la moitié de la galaxie et un certain nombre de mondes qui n'avaient pas été conquis par les forces impériales devait être abandonnés.

Conséquences :

Le traité contraint la République à renoncer à de nombreux systèmes éloignés. Cependant, des forces de la République qui n'ont pas accepté le traité. Quelques troupes sur Dantooine et Balmorra, refusèrent de se retirer et se sont mutinés pour continuer la guerre. Un autre groupe au sein de la République, dirigé par le Maître Jedi Dar'nala, bombarda le bâtiment du Sénat en essayant d'assassiner les sénateurs qui ont soutenu le traité, les soupçonnant d'être des espions impériaux. Dar'nala essaya de faire croire à une attaque Sith dans une tentative de neutraliser le traité. Toutefois, elle fût finalement abandonnée par ses partisans.
Bien que son empire était plus fort que jamais, l'Empereur Sith ne semblait plus vouloir une conquête totale. Il a remis le contrôle de l'Empire au Conseil Noir et continua a poursuivre ses propres buts mystérieux alors les Sith consolidaient leur pouvoir.
À la fin de la guerre, des milliers de Jedi étaient morts. La République Galactique concentra sa colère sur les Jedi, blâmant l'ordre et les rendant responsable de la défaite. Bien qu'ils défendent toujours la République, les Jedi survivants choisir retourner dans leur monde antique de Tython afin de reconstituer leurs forces.

La fin de la Grande Guerre Galactique prépara le terrain pour une guerre froide entre l'Empire Sith et la République Galactique dans les années qui ont suivi. La guerre froide a vu un certain nombre d'escarmouches frontalières et des guerres par procuration, poussant les deux puissances à une guerre ouverte. C'est durant cette même période qu'un étrange mal, dont l'origine exacte est encore inconnu, se propagea à travers la galaxie en agissant sur les hormones des femelles, de toutes les races sans distinction. Si la pègre et l'Empire ont décidés de profiter de cette opportunité, la République en revanche, investie énormément dans la recherche pour permettre la création d'un vaccin efficace.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Grande Guerre Galactique et la Guerre Froide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet : Parceque la guerre est un sport !
» La guerre du Chaco (1932-1935)
» Guerre civile chinoise
» Virtual Console Chapitre 9 : Suppositoire volant ou Robocop épatant, A la guerre comme à la guerre!
» A la guerre, comme à la guerre .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SW X : L'invasion des indécentes :: Administration :: Codex :: Règlement & Cie-
Sauter vers: